Espaces (la “querencia”)

Chez les argentins1Voir une émis­sion récente de Radio Cana­da sur ce sujet avec Guiller­mo Aure­ano et Alber­to Manguel : https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/plus-on-est-de-fous-plus-on-lit/segments/chronique/103963/espagnol-che-guevara-aureano-guillermo-argentique. Les lignes qui suiv­ent s’inspirent de mes lec­tures sur l’habitat et l’espace : Bachelard évidem­ment, Pérec, Ingold, Proust, Schütz, etc., la queren­cia désigne une sorte de province de sens, le lieu que je suis le seul…

Poursuivre la lecture →

Espace (l’exposition : un assemblage institutionnel)

Com­ment se peut-il qu’autant de gestes et d’intentions hétérogènes (pren­dre une pho­to, écouter un guide, marcher, se poster face à une oeu­vre, pass­er devant une oeu­vre, etc.) coex­is­tent de manière plus ou moins ordon­née dans un espace comme une expo­si­tion ? Si l’exposition est un média, qui organ­ise matérielle­ment et énon­cia­tive­ment l’espace, en dis­tribuant des…

Poursuivre la lecture →

Mon corps (le blog)

Ce blog, comme ma bib­lio­thèque, est mon corps. Con­traire­ment à ce qu’affirment cer­taines théories (la cog­ni­tion dis­tribuée, par exem­ple), aux­quelles je souscris par­fois, l’espace et le monde ne sont pas ses exten­sions : un corps n’est pas un “meu­ble”, ou une unité physique (une réal­ité), qui pour­rait se dis­tribuer par endroits ; le corps est…

Poursuivre la lecture →

Langues (le vleu)

(À mon neveu) Dans le vleu, le temps est un seuil pré­caire de saisie du monde, Mar­gouil­lat. À l’heure dite par la gou­verneuse de vleu, tout phénomène poten­tielle­ment vleu (des phénomènes vleuables) est dit vleuté, par exem­ple : une grenouille tachetée de bleu à l’heure dite par la gou­verneuse de vleu un den­tri­fice bleu rayé de vert…

Poursuivre la lecture →