Formes littéraires sur le web (3) présence de l’élégie

Il est mer­veilleux d’être ici” (Rilke) Innom­brables les thrènes et les épi­taphes dans nos réseaux, nos espaces web (groupes Face­book, thread twit­ter, etc.) ; la recherche uni­ver­si­taire a très bien doc­u­men­té ces pra­tiques de recueille­ment et de pro­lon­ga­tion du lien à tra­vers les signes du mort. De mon côté, j’aimerais de nou­veau attir­er l’at­ten­tion sur le tra­vail…

Poursuivre la lecture →

Immolation d’Anas : serions-nous devenus bourgeois ?

Le geste d’Anas, l’im­mo­la­tion de cet étu­di­ant lyon­nais, a immé­di­ate­ment été dis­qual­i­fié par le gou­verne­ment d’Em­manuel Macron (voir la chronique de Clé­ment Vick­torovitch), mal­gré une reven­di­ca­tion claire. Cette désig­ni­fi­ca­tion con­stitue une mytholo­gie, au sens de Barthes : c’est une parole volée ou une parole qu’on tente de nous vol­er pour la sous­traire au débat pub­lic en invo­quant…

Poursuivre la lecture →

Identités possibles : sur les notifications

On pour­rait sans doute par­ler de “présence numérique” ou “d’i­den­tité numérique” ; d’autres l’ont fait beau­coup mieux que moi. En choi­sis­sant plutôt “iden­tités pos­si­bles”, j’aimerais attir­er l’at­ten­tion sur un phénomène curieux, qui ne nous étonne sans doute plus main­tenant : com­ment le monde nous arrive de loin et com­ment on se tra­verse mutuelle­ment, pro­vi­soire­ment. Une…

Poursuivre la lecture →

L’écriture de soi “en ligne” : une pratique automédiale

J’ai récem­ment décou­vert, dans un dic­tio­n­naire qui vient de paraître (Chris­tine Delo­ry-Momberg­er, Vocab­u­laire des his­toires de vie et de la recherche biographique, Érès, 2019), un con­cept oppor­tun pour réfléchir à l’écri­t­ure dite “en ligne” : l’au­tomé­di­al­ité. À l’in­ter­sec­tion des études auto­bi­ographiques et inter­mé­di­ales, l’au­tomé­di­al­ité désigne le proces­sus par lequel une per­son­ne tra­vaille sur elle-même, développe…

Poursuivre la lecture →

L’annotation comme “conversation”(2/3) : qu’est-ce qu’une conversation ?

Dans la pre­mière par­tie de ce bil­let, j’ai exploré les rela­tions entre l’an­no­ta­tion et la notion de con­ver­sa­tion (ou “dia­logue”, “dis­cus­sions” dans ses exten­sions séman­tiques) d’un point de vue his­torique. J’ai notam­ment mon­tré que le mod­èle con­ver­sa­tion­nel avait été — comme sou­vent — dévoyé ou cap­té par les indus­tries du web. Dans une con­ver­sa­tion : l’un…

Poursuivre la lecture →