Portraits de langues (1) : le vleu

(À mon neveu)

Ilan, été 2017

Dans le vleu, le temps est un seuil pré­caire de saisie du monde, Mar­gouil­lat.

À l’heure dite par la gou­verneuse de vleu, tout phénomène poten­tielle­ment vleu (des phénomènes vleuables) est dit vleuté, par exem­ple :

une grenouille tachetée de bleu à l’heure dite par la gou­verneuse de vleu

un den­tri­fice bleu rayé de vert à l’heure dite par la gou­verneuse de vleu

(À ton tour : en classe verte, tu tombes sur un per­ro­quet bleu. Est-il vleu, Mar­gouil­lat ?)

Mais aus­si :

un oeil vairon1Regarde dans le dic­tio­n­naire ! à l’heure dite par la gou­verneuse de vleu

un klein2Demande à ta tante ! regardé par un écologiste3Demande à ton père ! à l’heure dite par la gou­verneuse de vleu

Ou encore :

  • une émer­aude apeurée4Indice, Mar­gouil­lat : “peur bleue”
  • un lézard bagarreur5Indice, Mar­gouil­lat : oeil au beurre noir.
  • une pomme rusée6Indice, Mar­gouil­lat : la manger bleuit.

(Tu en con­nais d’autres, Mar­gouil­lat ?)

Un phénomène vleuable (poten­tielle­ment vleu) a deux pro­priétés :

il com­porte au moins du vert et du bleu, dans des quan­tités même nég­lige­ables, infimes voire invis­i­bles (c’est dire que la recon­nais­sance d’un vbleu néces­site par­fois un appareil­lage tech­nique — comme ton oeil, Mar­gouil­lat !) ;

il est tel qu’en son mou­ve­ment : après l’heure dite sans les sec­on­des par la gou­verneuse de vleu, les phénomènes sont dévleutés (il y a donc urgence à les regarder).

Une grammaire7Tu vas bien­tôt appren­dre ce que c’est mais tu peux déjà deviner.régit l’association des phénomènes vleutés :

seul un phénomène dévleuté depuis moins d’une semaine peut être vleuté à un phénomène vleuable (ain­si, l’herbe, anci­en­nement vleutée par un habi­tant impru­dent de vleu, est aujourd’hui invleutable : dans le monde vleu, per­son­ne n’a jamais décrit l’herbe glacée des plaines, ni vu l’odeur d’un cerf8C’est une “synesthésie”, Margouillat…dictionnaire !…tu te rends compte ?) ;

un phénomène vleuté à l’heure dite ne peut plus être asso­cié à un phénomène vleuté à la même heure dite par la même per­son­ne : ain­si, après avoir vleuté un artichaut puis une aubergine à la même heure dite par la gou­verneuse de vleu, un habi­tant de vleu dut se résoudre à les sépar­er (à cet instant, deux plats nationaux furent créés — à toi de les imag­in­er, Mar­gouil­lat).

Les con­séquences de telles règles sont si évi­dentes que nous ne les dévelop­per­ons pas. Elles admet­tent cepen­dant des excep­tions dont la gou­verneuse de vleu pré­ci­sait sou­vent les con­tours, chaque fois que le ciel per­dait de sa rougeur.

Notes   [ + ]

1. Regarde dans le dic­tio­n­naire !
2. Demande à ta tante !
3. Demande à ton père !
4. Indice, Mar­gouil­lat : “peur bleue”
5. Indice, Mar­gouil­lat : oeil au beurre noir.
6. Indice, Mar­gouil­lat : la manger bleuit.
7. Tu vas bien­tôt appren­dre ce que c’est mais tu peux déjà deviner.
8. C’est une “synesthésie”, Margouillat…dictionnaire !