L’odeur du gravier dans la nuit pendant la marche

serre cerisy potager

L'odeur du gravier
dans la nuit pendant la marche

On revenait d'un potager
Émietté par l'orage

Nos visages avaient
la durée des pierres
oublieux du jour
qui s'appauvrissait

Reste le mystère
dans l'allée des vignes vierges
D'une échelle oubliée
Et d'un criquet