L’annotation comme “conversation”(2/3) : qu’est-ce qu’une conversation ?

Dans une con­ver­sa­tion : l’un lance la balle, l’autre ne sait pas s’il doit la lui ren­voy­er, ou la laiss­er sur place, ou la ramass­er et la met­tre dans sa poche” (Wittgen­stein, Remar­ques mêlées) Dans la pre­mière par­tie de ce bil­let, j’ai exploré les rela­tions entre l’annotation et la notion de con­ver­sa­tion (ou “dia­logue”, “dis­cus­sions” dans ses…

Poursuivre la lecture →

L’expérience d’une “performance documentaire”

et l’arbre est sec­oué par un nid” (G. Schehadé) Julien Bel­langer, qui tra­vaille à l’Asso­ci­a­tion PING (espace asso­ci­atif — où on vient retrou­ver sa voix — sur les cul­tures numériques à Nantes), m’a pro­posé ven­dre­di de doc­u­menter en binôme un fes­ti­val lit­téraire et artis­tique : Bir­fuca­tions. Très vite, nous avons juste­ment bir­furqué : de la…

Poursuivre la lecture →

Fake news” et autres ruses sur le web (1) : des animaux, une moustache et des cadres

(À mes étudiant.e.s)   On trou­ve aujourd’hui de nom­breux et excel­lents arti­cles sur les “fakes news” (chez Louise qui nous a mal­heureuse­ment quit­tés, chez Olivi­er, chez Marce­lo, par exem­ple) et toutes les ques­tions qu’elles soulèvent (per­ti­nence du vocab­u­laire, rap­port à la vérité, à l’autorité, au fait, à la matéri­al­ité de l’information, etc.). Ce n’est pas mon domaine…

Poursuivre la lecture →

L’annotation comme “conversation” (1/3) : des humanistes aux acteurs du web

Longtemps que je n’avais pas pub­lié de bil­let sur l’annotation, son his­toire, ses formes et ses pra­tiques (voir cette sec­tion), même si la thé­ma­tique m’appelle depuis tou­jours sans rai­son — le monde nous habite plus que nous l’habitons. Mais en févri­er, OpenEdi­tion m’a ramené à ce sujet en me con­tac­tant pour par­ticiper à une expéri­men­ta­tion…

Poursuivre la lecture →

Formes littéraires (2) : l’indétermination de l’expérience et la précarité du réel

Dans cette série de por­traits (“La recon­nais­sance comme thème de recherche”), il ne s’agit que de vague : com­ment les formes per­cep­tives nous vien­nent, se déter­mi­nent et s’indéterminent au même moment (voir le por­trait 1 sur Gra­cia Bej­jani). Notre monde est pro­vi­soire­ment sta­ble : les caté­gories dont nous nous ser­vons pour le qual­i­fi­er (“oiseau”, “homme”, “arbre”, etc.) et nous…

Poursuivre la lecture →